Toute l'actualité de l'Entretien des Textiles

Pressing et blanchisserie. Entre 5000 € et 8000 € pour l'embauche d'un(e) apprenti(e)


Publié le 7 juil. 2020 16:57:00


L'aide à l'embauche des apprentis est revalorisée jusqu'au 28 février 2021 : c’est l’annonce faite début juin par le ministère du travail dans le cadre du plan de relance de l’apprentissage, qui voit l’émergence d’une aide exceptionnelle comprise entre 5 000 et 8 000 € pour l’embauche d’apprentis. Objectif : éviter une « génération sacrifiée » sur le marché du travail à la rentrée, alors que 700 à 800 000 jeunes doivent entrer dans la vie active en septembre. Une bonne nouvelle pour les acteurs de l'alternance, qui sans mesures de soutien craignaient une chute de 20 à 40% des offres proposées par les entreprises à la rentrée. Pour encourager ces dernières à recruter, l'aide à l'embauche, actuellement de 4 125 euros, grimpera jusqu'au 28 février à 8 000 euros pour les majeurs et 5 000 euros pour les mineurs. Réservé aujourd’hui aux entreprises de moins de 250 salariés et pour des diplômes au niveau inférieur ou égal au bac, le dispositif sera en outre élargi jusqu'au niveau de la licence professionnelle et à toutes les entreprises, ce qui représentera « un coût supplémentaire supérieur à un milliard d'euros », a indiqué l'entourage de la ministre du Travail à l'AFP. Les entreprises de plus de 250 salariés devront quant à elles avoir plus de 5% d'alternants dans leurs effectifs en 2021.

Par ailleurs, pour les jeunes entrant en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, un délai de 6 mois est accordé pour trouver une entreprise avec laquelle signer un contrat d’apprentissage. Ils peuvent ainsi rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant 6 mois (contre 3 mois avant). Durant cette période, le CFA est financé pour assurer son accueil.

A noter enfin que l’aide, qui sera versée sans conditions pour les entreprises de moins de 250 salariés, devra être remboursée si le taux d’alternants parmi les effectifs n’atteint pas les 5% en 2021 au-delà de 250 salariés. La mesure prévoit que l'aide sera attribuée pour la première année de contrat, les entreprises éligibles percevront ensuite l'aide unique à l'alternance.

 

Partager l'article