Toute l'actualité de l'Entretien des Textiles

Recyclage textile. Le CETI inaugure le premier démonstrateur français de recyclage textile


Publié le 2 oct. 2019 10:29:05


Jeudi 19 septembre, le CETI (Centre Européen des Textiles Innovants) a inauguré en avant-première européenne un nouveau démonstrateur Développement Durable pour la filière Textile/Mode et Luxe qui permet de recycler les textiles usagés (vêtements et chutes de production industrielles).
Deux ans de recherche et développement ont été nécessaires pour mettre au point cette plateforme unique de prototypage qui complète l’offre Développement Durable du CETI. 2 millions d’euros ont été investis pour l’acquisition d’un ensemble de machines permettant de recycler mécaniquement toutes les fibres, et en particulier le coton, pour en faire un nouveau fil où le composant recyclé est largement majoritaire. Ainsi, effilochage et filature sont réunis dans un même process synchrone. Les vêtements usagés sont broyés et effilochés. Les fibres obtenues sont mélangées de manière homogène à une fibre vierge. Ce mélange est ensuite cardé et filé avec une technologie open-end.
À date, le résultat des expérimentations, dans une dynamique d’upcycling, est très encourageant : le fil en 100% coton développé au CETI est composé de 70% de fibres recyclées et 30% de fibres vierges, taux largement supérieur aux produits commercialisés actuellement en Europe.
La plateforme est soutenue par le Comité Stratégique de Filière Mode & Luxe, comité initié par l’Etat français. Plusieurs marques et industriels sont partenaires dont, TDV Industries, preuve d’un engagement concret et d’une conviction pour une excellence française. « Il est fort probable que les cours du coton flambent à moyen terme et il faut l’anticiper. Quelques entreprises l’ont compris et le CETI est de plus en plus sollicité notamment sur les enjeux de recyclage. Les verrous technologiques ont été levés mais il reste encore un défi majeur à relever : la collecte et le tri industriel des vêtements usagés par couleur et composition. Une action politique forte pourrait encourager la création de centres de tri optimisés pour le recyclage des matières. Nous avons aussi pour mission de sensibiliser les pouvoirs publics et les industriels de la collecte et du tri à cette question », souligne Isabelle Cornu, responsable Marketing stratégique & RSE au CETI.

Sur la photo, à gauche Gilles Damez, président du CETI, à droite, Pascal Denizart, directeur général du CETI.

 

Partager l'article